Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

28 octobre 2009

identité nationale

Bonsoir
Sarkozy a trouvé son goebbels ministre du reich à
l'éducation du peuple et de la propagande en la personne de sieur Eric Besson né à Marrakech au Maroc, le 2 avril 1958, d'une mère, Marie-Thérèse Musa, d'origine libanaise et d'un père, Gérard, pilote-instructeurpilote-instructeur
à t'il honte de ses origines?
Si c'est le cas je lui conseille de prendre un charter perso et aller en AfghanistanAfghanistan se faire suicider
Monsieur Besson
retrouver la fierté d’être français"... Fier ? Mais de quoi ? Du passé colonialiste, et du présent tout aussi emprunt d’esprit petit blanc ? Des bombardements algériens pendant que leur France, la vraie à leurs yeux, fétait la "victoire" ? Des camps de concentration mis en place avant même l’invasion allemande, camps dans lesquels ils entassaient les indésirables anti-franquistes, rroms et autres ? Des Malik jetés à la seine par la police/milice ? Des policiers "innocentés" au mépris de l’évidence ????

Où peut-être est-ce la fierté d’avoir, dans une volonté carriériste, oublié Emaus et l’esprit d’aide pour envoyer de pauvres types se faire tuer "chez eux"...

Chez eux... Mais est-ce encore chez eux, quand il s’agit de piller les terres de ses ressources et de s’approprier les richesses d’un pays en portant les pire des dictateurs et en favorisant la faim et la misère, comme la France le fait encore en Afrique, en Asie où ailleurs ?

Et cette "gauche", que EB aurait "oublié" ? Où donc était son esprit "d’entraide" lors des discours sécuritaire de Jospin où de Royal ? Ces discours aux relents aussi nationalistes que ceux de la droite, ces discours à l’odeur nauséabonde du passé, lorsque la gauche portait Thiers, lorsqu’elle laissait la main à la frange brune ?

Manipulation d’un monde qui inverse les valeurs, acceptation d’un monde qui ne correspond pas à nos besoins, à nos envies...

Quel bien pour l’humanité y a t’il à tirer de l’acceptation de ce monde ? Le profit immédiat d’une ultra-minoritéultra-minorité mis à part, que tirons-nous du rejet de l’autre ? Rien !

Monsieur Besson, je vous appelle monsieur parce que vous représentez bien cette fierté franchouillarde, de celle qui fait préférer un "monsieur", de celle qui fait croire qu’un vouvoiement est un signe de respect, vous n’êtes qu’un sinistre con, qu’une marionnette d’une pourriture capitaliste, et je vous confie, je suis même fier de voir que vous ne me considérez pas, moi et mes idées !

Je ne vouvoie que les cons, réservant le respect au tutoiement dont j’honore mes amis ! Alors, merde à vous et à votre fierté
Cordialement
Raymond HOTTIN

Posté par deboutpauvres à 23:30 - identité nationale - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire