Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

25 mai 2010

A propos du G20

Bravo notre Président

Sa préoccupation pour son peuple nous touchent énormément

. Car enfin pour qui nous prends t’on, des ignares, des imbéciles ? La moralisation du capitalisme par la lutte contre les paradis fiscaux ? Est ce que cela changera quelque chose, à partir du moment où les flux de capitaux ont déjà changé de lieux ! Et à partir du moment où chaque pays intéressé dans ce G20 dispose de ces dits paradis fiscaux ! Le renforcement du FMI, bravo ! Pour mieux asservir les 172 dont vous parlez si justement de manière à ce qu’il fasse génuflexion devant ce "nouvel ordre mondial" si bien énoncé par le représentant britannique au service de sa couronne ! Et pour terminer attendre qu’une instance supranationale décide de combler le vide officiant, trop c’est trop. La mondialisation est un échec, dixit, conclusions du forum de Davos, il serait peut être temps d’en prendre conscience, alors surajouter des institutions pour la plupart inutiles où totalement inféodées à une idéologie marxisante inversée, il serait peut être temps de cesser ! Arrêtez, Messieurs les analystes de vous conforter dans le virtuel et regardez la réalité qui est autrement plus importante que ce verbe que vous manipulez à outrance pour faire passer aux yeux de ceux qui vous lisent des déserts pour des forets luxuriantes. La réalité est toute autre, elle n’a pas le confort du bling bling, de la poudre aux yeux, elle s’appelle chômage, elle s’appelle récession, elle s’appelle précarité, elle s’appelle paupérisme ! Le rêve d’un monde uni autour de cette réalité, non merci ! Nous n’avons strictement pas évolué avec ce G20, puisqu’aucune des valeurs de ce mondialisme sous tendant l’esclavagisme n’ont évoluées, bien au contraire elles ont été renforcées, par une non réglementation qui frise l’impertinence devant les milliards d’êtres Humains que nous sommes et qui se demandent vraiment à quoi servent ces analyses dithyrambiques qui encensent la gangrène et ne lèvent en aucun cas le voile qui recouvre pudiquement ( hypocritement) le réel. Mais il est vrai qu’emporté par la tempête, à l’image de ces instituts qui découvraient des valeurs économiques à des sociétés qui n’en avaient plus, on peut penser que certains organismes d’analyse fassent de même, l’aveuglement général les portant vers ces frontières du vide où l’économie se trouve actuellement… Le mondialisme triomphant, cela n’existe plus, on a touché les rives de sa difformité et de ses abstractions et le gouffre qui nous attend passera inévitablement non par un G20 mais par un G20 plus ce G172 qui, à moins d’être totalement inhumain, est parti de l’Humanité, et non un vivier d’esclaves pour les précédents. 

Raymond et Didier

Posté par deboutpauvres à 22:10 - Capital - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire