Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

18 juin 2010

La pauvreté change de visage mais fait toujours autant de ravage.

La nouvelle pauvreté n'accable plus seulement les chômeurs, les SDF, mais également ceux que l'on nomme désormais les travailleurs pauvres, les familles monoparentales, et même les étudiants et les retraités.

Leurs conditions de vie déjà difficiles
s'aggravent irrémédiablement pendant la période d'hiver et le froid.

Soyons solidaires.

On se dit " aujourd'hui c'est eux, et demain,

peut-être nous ? "

Avec la précarisation grandissante, la pauvreté nous concerne tous.


Ce constat doit nous amener à encore

plus de solidarité.

En aidant notre voisin, de façon citoyenne,

nous lui permettons de s'en sortir la tête haute et nous favorisons le développement de solutions utiles à toute notre société.


Environ 30% des familles monoparentales, essentiellement constituées d'une mère et de ses enfants, vivent dans la pauvreté. C'est dans les villes de plus de 20.000 habitants, hors agglomération parisienne, que le taux de pauvreté est  le plus fort.



Niveau de vie plus faible des moins de 25 ans

En terme d'âge, les jeunes de moins de 25 ans ont un niveau de vie plus faible que le reste de la population .

Il n’y a pas plus de pauvres en France, mais la pauvreté de ceux qui sont pauvres s’intensifie, ils sont de plus en plus pauvres.

............à vérifier dans les prochains mois, car il me semble qu'il y a des nouveaux pauvres !!! et de nouveaux exclus !!!

Posté par deboutpauvres à 21:32 - Pauvres, pauvreté - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire