Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

25 juin 2010

grève du 24 analyse

Réaction du collectif

tout comme il existe un très gros malaise au sein du monde footballistique français. Ne pas comprendre (enfin !) les messages envoyés par ces grévistes, autant du privé que du public, tous solidaires, donc représentant bien non seulement notre société dans son ensemble mais aussi toutes ses forces vives, faire la sourde oreille et vouloir à la manière ridicule de M. Woerth (qui devrait plutôt faire "profil bas"en ce moment) minimiser le nombre de manifestants, sans autre conclusion, c'est totalement irresponsable et c'est aller tout droit au "clash" social ! Le projet de réforme des retraites est mauvais, il ne passe pas auprès de l'opinion française et il ne passera pas, pas plus que devant les députés, et il doit être revu et corrigé en concertation avec partis et syndicats, et non seul dans son coin comme jusqu'à présent. Il doit être remis sur l'ouvrage, et ne doit pas pouvoir être présenté au vote du Parlement pour cet été. Ce projet ne doit plus non plus, à mon sens, être porté sur les Fonts baptismaux par un ministre dont on parle trop en ce moment et pas en bien, non qu'il soit établi pour l'instant qu'il ait pu avoir une quelconque responsabilité dans une affaire de fraude fiscale, mais parce qu'il est beaucoup trop proche et trop lié aux protagonistes de l'affaire, et qu'il en ressort quoi qu'il en pense et que MM. Sarkozy et Fillon s'égosillent à dire, affaibli. Il n'est plus la bonne personne pour présenter ce projet de réforme qui sera de toute manière, même remanié, un projet également d'austérité, comme le reste. L'Etat au plus Haut Niveau se doit de se montrer exemplaire et totalement irréprochable, ce qui n'est pas le cas présentement, et pas seulement dans cette affaire. En attendant, la démonstration d'aujourd'hui est que, au cas où ce Gouvernement et son président ne l'auraient pas encore compris, la majorité, une très large majorité de Français refuse ce projet de retraite.

Debout les pauvres

Raymond et Didier

Posté par deboutpauvres à 19:51 - Retraite - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire