Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

05 octobre 2010

Education régression ça continue

Nous devons réagir
Augmentation de la TVA à 19.6% sur les forfaits tripleplay.

Pour le gouvernement, tous les moyens, et surtout les plus injustes, sont bons pour faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat sans remettre en cause le bouclier fiscal !
En fait, il s’agit d’obéir aux critères de Maastricht et du Pacte de stabilité pour ramener le déficit budgétaire à 3%.
Avec comme résultats la casse des services publics, la casse de notre système de santé, la casse de notre protection sociale…

Je pense que pour faire une autre politique au service de tous, le déficit public est un outil nécessaire.

Je refuse les politiques d’austérité en France et dans toute l’Europe.
Les libéraux de tous poils font toujours payer les mêmes : les salariés et les retraités. Mais ils ne touchent pas au bouclier fiscal !

La TVA est un impôt qui touche de la même façon tous les citoyens quels que soient leurs revenus et est donc plus lourd pour les pauvres que pour les riches.

Sur injonction de la commission européenne, le gouvernement s’apprête à relever la TVA sur les forfaits « triple play » (télévision – Internet et téléphone). Je m'oppose à l’augmentation de ce taux de TVA.

Aujourd’hui, les entreprises de télécommunications ont une politique financière à court terme dans le but d’augmenter les dividendes des actionnaires. Elles répercuteront donc l’augmentation de la TVA sur les consommateurs. Car cela fait longtemps qu’elles n’investissent plus ni dans la recherche ni dans le développement.

Centres d’Appel

Le secrétaire d’Etat à l’emploi a annoncé le 12 juillet dernier la tenue d’Assises des centres d’appels. Plus de nouvelles depuis cette annonce ! Encore une fois que du vent ! Que de lacom !
Pourtant, ces assisses étaient censées aboutir à la suppression des délocalisations et de la sous-traitance, si présentes dans le secteur des télécommunications et ainsi créer de nombreux emplois en France. Et une rentrée naturelle d’argent par le biais des cotisations payées par ces nouveaux travailleurs.
défendons une politique du plein emploi et une autre répartition des richesses.

Ensemble, , construisons une alternative au libéralisme.
Mon combat est votre combat
Bien fraternellement
Raymond Hottin

Posté par deboutpauvres à 12:08 - Education - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire