Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

11 février 2011

SARKOSY " Les Français encaissent sans violences"

Chers (es) camarades

SARKO

Un coup pour rien

C'est le genre d'émission qui ne sert à rien. Un panel de Français trié sur le volet et des questions tellement spontanées que tout le monde y croit... De fait les thuriféraires et autres idolâtres de NS trouveront que c'était parfait et l'immense majorité des Français qui n'y croient plus seront confortés dans leur rejet du pouvoir actuel !

Le titre de l'émission est révélateur de la manipulation orchestrée par le pouvoir. Ce ne sont pas des paroles de français que l'on nous vend, mais bien le dernier exercice de communication de Sarkozy, fidèle à lui-même et à ses idées si néfastes pour le quotidien de la majorité d'entre nous, citoyens lambda, ni victimes de braquages, ni chef d'entreprise... Le président est incapable de tirer les leçons de son bilan catastrophique, incapable de réunir tous les Français dans le même mouvement, incapable de trouver d'autres arguments à ses échecs que les fameuses 35H, que la crise, que la volatilité des marchés, autant d'alibis pour masquer une sombre réalité de casse systématique du service public au profit de quelques nantis. La politique consiste à faire des choix et à les assumer, ce que refuse le chef de l'état, préférant désigner des bouc-émissaires quand le peuple gronde face aux conséquences de la politique de la droite décomplexée. Et ce qui est le plus grave dans ce bilan, c'est la fracture qui devient de plus en plus ouverte entre les Français, qu'ils soient riches ou pauvres, religieux ou laïques, fonctionnaires ou entrepreneur
Une seule question :  "Il essaie de faire rentrer la France dans le Réel, c'est à dire dans l'économie de marché mondialisée"... Vous êtes-vous posé la question de savoir si c'était bien cela que veulent les Français, qui sont déstabilisés par l'absence de régulation du marché mondialisé... Et apparemment ce n'est pas parti pour qu'une régulation plus équitable remplace cette dérégulation systémique qui profite tant aux multinationales et aux pays émergents ! Les Français ne sont plus entendus depuis qu'ils ont refusé la Constitution européenne. On leur a bouclé le bec(passez - moi l'expression), mais ça ne signifie pas qu'ils souhaitent une économie de marché qui, en ll'état, détruit à petit feu tout ce qu'ils ont acquis, tout ce qu'ils ont construits sur les principes de liberté, d'égalité et de fraternité. Les Français ne sont pas assez endormis par les paroles d'un président en faillite, qui veut à tout prix faire entrer la France dans le moule ultralibéral imposé par les USA, pour ne pas récriminer contre cette politique qui les y pousse toujours plus avant alors qu'ils freinent des 4 fers pour y aller le plus lentement possible. Est - ce la panacée cette Europe dominée par l'Allemagne, qui vient de concocter un pacte qu'on dit franco-allemand pour ne pas froisser les suceptibilités françaises ? Est-ce bien raisonnable de gouverner l'europe à 2 et d'imposer aux 25 autres le fruit de ce qui s'est décidé en catimini à Deauville entre Obama et les 2 autres ? Cette idéologie ultralibérale qui vient de mettre le monde à feu et à sang est-elle encore défendable ? Les Français sont loin de croire en ses vertus : ils constatent au jour le jour les impacts négatifs et destructeurs pour leur pays. Pour sûr, ils préféreraient un système plus équilibré, plus équitable qui soit plus respectueux de leurs valeurs qui fondent leur République. Le président s'enferre dans des certitudes qui sont remises en causes quelques semaines plus tard. Le travail d'équité en France est un chantier immense. Et Sarkozy a perdu la confiance des Français, d'une majorité, en tous cas, car il ne résout aucun des questionnements. Il bouleverse dans un seul objectif : mener la France là où les USA et les anglo-saxons qui imposent leur volonté au monde, veulent qu'elle soit conduite.
La gauche réveillez vous le temps presse
Bien fraternellement
Raymond Hottin - Didier Collé - Bout

Posté par deboutpauvres à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire