Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

03 avril 2011

L’infâme loi Bachelot dictée par le chef

Bonjour à tous

 

L’infâme loi Bachelot  dictée par le chef

Elle nous a tout  interdit, maintenant elle ne peut  pas nous interdire d'être malade et nous sacrifier sur l'autel de la rentabilité !

Ce qui nous interpelle aujourd'hui, c'est de voir des sommités de la médecine protester devant votre réforme, ce ne sont pas des fous de la manif contestataire, on ne peut pas dire qu'ils sont des gauchistes manipulés aux prises avec leur idéologie, la leur c'est de sauver des vies et de progresser toujours plus, il y a une faille dans cette réforme de l'hôpital !

 

N'avez-vous pas la crainte de voir partir ces éminents professeurs dont nous avons tant besoin ? La politique n'est pas un coup de dé pour assurer ses assises de carriériste !  Je n'irai pas jusqu'à lui proposer de rejoindre ses chères casseroles, mais, tout de même : Le Professeur Bernard DEBRE, le Professeur René FRYDMAN, le Professeur André GRIMALDI, Madame le Professeur Marie-Germaine BOUSSER, les Grands Patrons des Hôpitaux de Lyon, Montpellier, Marseille, Lille et tant d'autres, ces longs cortèges de « blouses blanches, tous ces gens à qui beaucoup d'entre nous doivent la vie, n'est-ce pas suffisant pour enfin vous questionner « sur votre efficacité » ?

 

Ne pas vouloir accepter la gestion de ces gens d'une telle valeur, chez eux. Repousser leurs sages conseils et vouloir les remplacer par des technocrates inaptes aux questions de santé ! . Quelle honte !

 

Voudriez que ces mêmes grands médecins à qui nous devons tant et tant rejoignent, par exemple, les rangs des « Polytechniciens » qui ont déjà subi les mêmes opprobres et ont été mis de côté par ces mêmes technocrates paperassiers qui font tant de mal à la France à tous les Français depuis trop de décades.

 

Madame ils est, je l'espère, dans vos possibilités de vous lancer, une fois pour toutes, dans une profonde réflexions et d'être honnête avec vous-même et  avec certains Français  qui vous avons mis en place.

 

Madame. Je vous en prie. L'entêtement rejoint trop souvent le ridicule

 

Amicalement

Raymond Hottin - Didier Collé - Bout Hottin

 

Posté par deboutpauvres à 15:07 - Santé - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire