Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

12 avril 2011

Odieuse attaque de Sarkozy contre les chômeurs !

Sarkozy :attaque les faibles comme d'habitude

Odieuse attaque de Sarkozy contre les chômeurs ! ,mais aussi les 8 millions de pauvres en France du à sa gestion ,et à ses amis friqués et cela grâce à lui


La récente attaque contre les chômeurs révèle, s’il en est encore besoin, l'infini cynisme du locataire de l’Elysée à l’encontre de Français, dont le seul tort est de ne pas pouvoir trouver un emploi, digne de leurs compétences ou de leur légitime ambition. Depuis 2002, la stigmatisation systématique des demandeurs d’emploi, comme s’ils portaient sur eux les sept péchés capitaux, sert de leitmotiv aux politiciens de bas étage ! Taper sur « ces fainéants de chômeurs », comme les avaient traités un misérable député de la Creuse en 2005, est devenu le passe-temps favori de Sarkozy !

Les vrais chiffres du chômage
La mise au banc des accusés Français privés d’une activité rémunératrice est une forme de ghettoïsation, comparable à la barbarie exercée contre les minorités ethniques ! Chaque jour, en plus de la culpabilité et des difficultés matérielles du quotidien qu’ils doivent endurer, ils sont des centaines de milliers à subir l’humiliation des agents chargés d’épurer les listes d’inscrits à PôleEmploi.


Rares ont été les ténors des partis politiques, dits démocrates, à s’élever contre cette énième attaque. Un silence assourdissant qui les disqualifie, en particulier aux yeux de ceux qui, n’ayant plus la force de lutter contre la bassesse sarkozienne, attendaient un minimum de soutien. A l’exception de Jean-Luc Mélenchon, qui scandalisé par les propos tenus par l’agité de l’Elysée, au cours d’une visite dans le Puy de Dôme, le 7 avril, a demandé la « radiation immédiate de Nicolas Sarkozy ». Une provocation indécente et humiliante pour les privés d’emplois


Dans une intervention totalement indécente et déplacée, l’agité de l’Elysée a indiqué vouloir renforcer les contrôles exercés sur les chômeurs, invoquant « la justice sociale envers les salariés et les ouvriers qui travaillent dur ». « La justice sociale selon Sarkozy, c’est faire les poches aux précaires », ont répliqué, de concert, Martine Billard, députée (GDR) et co-présidente du Parti de Gauche, et Leila Chaibi, secrétaire nationale à l’abolition de la précarité.


Pour le Parti de Gauche, qui condamne « une grossière provocation et une tentative de division artificielle entre ceux qui travaillent dur et ceux qui ne chercheraient pas d’emploi », les propos de Sarkozy sont « une humiliation faite aux 4, 5 millions d’inscrits à Pôle Emploi ».mais aussi au quatre millions d'emplois précaires ,les fin de droits et j'en passe 
"Ni responsables ni coupables, ils peuvent crever : c’est de leur faute ! Ils ne sont pas assez ou plus employables et au fil des mois seront obligés d’abaisser leurs exigences ! (Parce qu’en plus ils sont "exigeants"…).


Demandeurs d’emploi indemnisés, minima sociaux, chômeurs non indemnisés, ils sont devenus indignes de la "charité publique" (parce que maintenant, percevoir des cotisations est un acte de parasitisme) ! » écrivait déjà Sophie Hancart (Responsable de l’Association Apnée) en 2005, avant l’application de la convention d’indemnisation de 2006

 

C'est normal, il est nul depuis le Fouquet's, La Côte d'Ivoire, les retraites, la Libye, le pouvoir d'achat, les heures supplémentaires et tout le reste. Tout ce qu'il a entrepris a avorté.

Source : Verdi sur Agoravox

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/odieuse-attaque-de-sarkozy-contre-92107

BIEN FRATERNELLEMENT 

Raymond Hottin - Didier Collé - Bout Hottin

 

Posté par deboutpauvres à 19:48 - Chomage - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire