Debout Les Pauvres

Ensemble formons un collectif citoyenneté afin de réagir au sacage du pays mené par une politique qui oublie que la richesse accumulée par des années de travaux, ne peut se faire sans nous, prenons en main notre destin et refusons l'ineluctable.

09 mai 2011

Le triste bilan de Sarkozy

Le triste bilan de Sarkozy 

Comment dresser un bilan au bout de 4 années d'errements et d'hésitations tous azimuts à tel point qu'à plusieurs reprises il lui a fallu faire marche arrière comme par exemple Hadopi ou avec le bouclier fiscal qui pourtant lui tenait tant à cœur et qui s'est avéré être une c... sans nom de même que les amendements Copé votés en catimini et qui les uns les autres cumulés coutent un maximum d'argent aux finances de l'état. (entre 40 et 50 mds d'euros par an et le tout aux seuls profits des amis de Sarkozy). Le résultat le plus évident du mandat Sarkozy/ump car il ne faut pas oublier ce parti de godillots dans ce désastre ; le résultat le plus évident sera donc hélas la dette de la France qui est déjà actuellement de l'ordre de 1600 mds d'euros alors que l'état Français emprunte actuellement 1 md d'euros par jour s'orientant ainsi gentiment vers les 2000 mds selon le FMI. Il faut savoir que 1 point de dette supplémentaire c'est 14 milliards d'euros d'intérêts supplémentaires à devoir rembourser annuellement. Le voilà le véritable bilan de Sarkozy/Ump. On peut rajouter à cela que la France est engagée dans 3 guerres de par le monde et que là encore cela nous coute un maximum de fric. Alors bien sûr dans le même temps les impôts et les taxes sont de plus en plus lourds, il faut rogner sur la santé, sur la sécurité, sur l'éducation, sur le pouvoir d'achat, sur les retraites, sur la justice sur le fonctionnement de l'état et sur bien d'autres choses encore. L'immigration est en outre repartie au grand galop si tant est qu'elle est un jour été maîtrisé. Au moment des présidentielles, les Français sauront rappeler à Sarkozy ce fameux bilan mais également aux députés Ump lors des législatives qui suivront. Dehors tous ça ! Pour évaluer ce fameux bilan, il suffit de se poser une seule question : est ce que les choses vont désormais mieux en France qu'il y 4 ans à l'arrivée de Sarkozy ; évidemment non !

Qu'il n'oublie pas les lois de censure d'internet aussi

Hadopi et son mouchard, Loppsie et ses listes blanche grises et noires dont personne ne pourra vérifier les sites censurés et le projet ACTA que l'UMP défend bec et ongle au niveau européen pour mettre en taule un internaute qui aura téléchargé une musique, derrière les barreau pendant trente ans car il sera accusé de faire partie du grand banditisme ! Voilà les réforme que Sarkozy a fait passer en premier, il a d'abord pensé à ses amis artistes (dont les 3/4 paient leurs impôts hors de France) et sa femme et les majors avant l'intérêt des Français, n'oublions pas la taxe Sacem, la réforme des retraite dont plus personne ne pourra prétendre avoir 42 ans de cotisation pour avoir un taux plein, etc. Sarkozy a pensé avant tout à ses amis patrons ceux du Fouquet's et pour les Français, il leur a donné la note, les banques peuvent toujours faire ce qu'elles veulent, etc. Donc quelles réformes a-t- vraiment fait pour le bien être Français ? Aucune car aucune réforme n'a été bénéfique aux Français mais aux amis de Sarkozy.

Sarkozy sait donner des leçons aux Français mais dès qu'il s'agit de donner des leçons de morale aux banques, il se couche sans rien dire. La laïcité ? Il se frotte les pieds dessus en faisant revenir la religion par la grande porte car depuis 1905, toutes les religions essayaient de revenir par tous les moyens et grâce à Sarkozy, les religions peuvent bafouer en toute liberté la laïcité de la France  Sarkozy n'a fait aucune réforme importante sauf si ça concernait ses amis artistes (Hadopi) et ses amis financiers de l'UMP et rien d'autre.

Bien fraternellement

Raymond Hottin - Didier Collé -Bout

 

Posté par deboutpauvres à 19:45 - 2012 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire